Accueil After Care en 2021 After Care en 2021

After Care en 2021

Au début de l'année 2021, ce sont Akash II, Debashis, Monzoor, Rabi, Saghir, Sanatan II et Suman qui vivent à l'After Care. Les autres garçons toujours en études sont hébergés dans des colocations ou en chambre près de leurs universités. Néanmoins, une des colocations ferme en septembre, Mongal reparti à Noida, Biswajit dans sa famille et Biki et Rama prenant un appartement autonome.

Avec la pandémie, les établissements scolaires toujours fermés, les garçons de l'After Care passent la majeure partie de leur temps entre les cours en ligne et les temps de cuisine, ménage et détente. Seul Suraj a pu retourner à l'école en février 2021 mais seulement pour un mois suite à la mise en place du second confinement. Il y retournera en novembre avec la réouverture partielle des établissements scolaires.

Akash et Rabi ont eu la chance de reprendre les travaux pratiques en présentiel tandis que Gopal, à qui il restait un stage en hôtellerie à faire pour compléter sa formation, a pu le débuter en février. Mais cela a été de courte durée car il a stoppé son cursus deux mois après... En novembre, le gouvernement du West Bengal a autorisé l'ouverture des établissements mais pour beaucoup, la mise en place n'a pas pu se faire. 2021 a donc été une année principalement entre les murs.

Le groupe présent à l'After Care n'a pas posé de problème malgré la promiscuité et le nombre toujours important de garçons. Suraj venait en semaine pour ses cours en ligne et repartait le weekend. Rahim a été accueilli en novembre et Shamim en décembre. Suman, quant à lui, est parti vivre chez sa mère à partir du mois de juin. Il y a donc eu toute l'année entre 7 et 8 garçons présents à l'After Care.

Peu d'activités ont eu lieu cette année. Quelques match de foot, et des petits tours dans le quartier...

En février, Pritam, le responsable de l'After Care, se marie et les garçons sont invités à son mariage. Ils sont également invités au festival de Saraswati par notre ONG locale.

Les 18 ans de Monzoor, Rabi, Rafiq, Sanatan et Shamim ont pu être célébrés en petit comité au mois de mars, pour la plupart avec un an de retard.

En mars, le festival de Holi et en octobre, le célèbre festival de Durga ont eu lieu mais sans beaucoup de participation des garçons.

En novembre, Fabienne est revenue après un an et demi d'absence.